Fonctionnement du dispositif

Le Sydeme et ses collectivités adhérentes ont choisi de mettre en place une filière de valorisation énergétique et biologique par méthanisation, baptisée Méthavalor, qui rend nécessaire une collecte sélective spécifique des biodéchets. Deux solutions étaient envisageables pour récupérer cette fraction de déchets : une troisième collecte spécifique aux biodéchets ou la collecte dite multiflux.

 

Cette vidéo était diffusée en réunion publique lors de la mise en place du dispositif multiflux
sur le territoire du Sydeme de 2009 à 2016.


 

Ce système est un concept innovant permettant d'intégrer une collecte sélective des biodéchets tout en harmonisant et en simplifiant la gestion des déchets au quotidien dans les ménages.

Cette collecte multiflux permet donc à la fois de mieux maîtriser les coûts de gestion des déchets ménagers et d'engendrer des bénéfices environnementaux.
Ce dispositif nécessite toutefois de distinguer les 3 fractions de déchets afin de pouvoir les diriger vers les installations de traitement adéquates.

Ainsi, à chacune de ces fractions est associée une couleur de sac :

  • le vert pour les biodéchets
  • l'orange pour les recyclables
  • le bleu pour les résiduels (ordures ménagères)
                
 


Le Sydeme a adopté le dispositif multiflux pour l'ensemble de son territoire après l'avoir testé 2 ans sur une commune pilote, Rouhling, où l'expérience fut concluante.

En effet, près de 900 foyers, dont 50 % d'habitat collectif ont pratiqué le tri multiflux et ont adhéré à ce nouveau système.

 

 
Chiffres clés
Collecte multiflux en 2018
237
kg/habitant.an en collecte Multiflux en 2019
Trier mieux,
trier plus
en savoir +
Espace
Enseignants
en savoir +
Je veux
jouer !
en savoir +